Helping Families and Friends Honor Their Loved Ones

Modèle de mouche pour lac d`altitude

Les chercheurs de la ville de Mexico, utilisant un modèle de lapin de gaz intraoculaire et de voyage en montagne, ont estimé une augmentation de 1,5 à 2,0 mm Hg de pression dans les yeux humains pour chaque 100 m d`altitude augmentent. 3 c`est environ une augmentation de 5 mm Hg par 1 000 pieds. Nous avons utilisé la régression logistique pour analyser la probabilité de vols au-dessus de la zone faîtière qui se trouvaient dans la zone à risque (≤ 150 m AG), ou non (> 150 m AG). Nous avons examiné les variables prédictitrices suivantes: type de topographie (pente ou surface plane); variables météorologiques: vitesse du vent (km/h), catégorie de direction du vent (tête, croix ou vent arrière), température (° c), humidité relative (%) et couverture nuageuse (%); zone de turbine ou de contrôle; phase de construction (avant ou après); date; heure; âge (adulte, jeune ou inconnu). Nous avons testé le degré de corrélation entre les variables indépendantes avant la sélection du modèle et conservé la variable la plus importante dans d`autres modèles. Cependant, nous avons substitué la variable alternative pour vérifier que nous avions choisi la meilleure représentation de l`effet. Nous avons utilisé des critères de sélection de modèle rétrogrades en utilisant les valeurs du critère d`information (AIC) d`akle pour comparer les modèles finaux, et nous avons considéré tous les modèles dans un ΔAIC de 2 [41]. Le modèle final a été choisi en fonction du principe de la parcilité. Nous avons testé notre modèle final contre un modèle nul en utilisant un test de rapport de vraisemblance [42] et nous avons utilisé une validation croisée de 10 fois pour obtenir une estimation de la précision prédictive (Maindonald et Braun 2009). Nous avons inclus des interactions entre des variables indépendantes qui pourraient avoir influencé les hauteurs de l`aigle (c.-à-d. Vitesse du vent et température, vitesse du vent et catégorie de direction du vent). Nous avons créé des classes de direction du vent basées sur l`orientation par rapport au côté ouest de la crête de l`étude, car c`était la route que la majorité des aigles utilisaient pour traverser le site [38].

Un vent de tête se composait d`une direction provenant de 136 – 225 °, d`un vent croisé occidental de 226 – 315 °, d`un vent arrière de 316 – 45 °, et d`un vent croisé oriental de 46 – 135 °. Nous avons considéré la catégorisation des mesures de la direction du vent comme une approche plus pratique du traitement de la multicolinéarité entre la vitesse du vent et la direction [39]. Nous avons confirmé notre utilisation des catégories de direction du vent en exécutant un modèle distinct en omettant 21 points de données qui étaient à moins de 2 degrés de notre coupure directionnelle entre les vents contraires et les vents croisés occidentaux. Les résultats des modèles n`ont pas changé, ce qui a suggéré que notre modèle n`était pas trop influencé par l`inclusion des 21 points de données. Pour aider à cartographier le fond du lac, le Dr Harold Edgerton est arrivé du MIT avec un équipement de cartographie de profondeur. [37] cette narration illustre l`importance des pilotes volants légers, des avions multimoteurs pour examiner leurs numéros de performance à un seul moteur avant de voler dans les montagnes et de revoir les numéros de dérive de leur avion à un seul moteur. Dans le cas de ce pilote, il a pu résoudre son problème sur un grand lac plat plutôt que sur un terrain en hausse. Mais cette affaire souligne l`importance d`une planification minutieuse en amont et de la capacité de gérer en toute sécurité une situation potentiellement critique. Le nom évoque les pensées d`un beau lac alpin situé dans les montagnes californiennes Sierra-Nevada.